Les stéréotypes : origines et conséquences sur les discriminations

Discriminations

Les stéréotypes sont présents dans notre société, car il s’agit du mode de fonctionnement du cerveau : les stéréotypes permettent de simplifier et classer des informations. Cependant, les stéréotypes peuvent être à l’origine des conséquences négatives sur les individus ciblés en générant notamment des discriminations. De plus, les stéréotypes entraînent également des conséquences pour la personne qui utilise ces stéréotypes puisque cela impacte la manière dont cette personne perçoit le monde. De leur définition aux solutions pour limiter leur impact, on vous explique tout sur les stéréotypes.

1. Comprendre les stéréotypes

Pour bien comprendre les stéréotypes, il faut commencer par en connaître le sens. Un stéréotype correspond à des croyances portant sur les caractéristiques réels ou supposés d’une personne ou d’un groupe de personnes ciblés. Cela désigne une idée reçue, une opinion toute faite, souvent caricaturale. Autrement dit, un cliché. 

En effet, pour traiter les informations auxquelles le cerveau est confronté, il a besoin de les simplifier et de les classer. Ensuite, il les rassemble en catégories et sous-catégories. La catégorisation est appliquée aux objets, concepts et aux personnes. Les stéréotypes sont donc comme des boîtes à l’intérieur desquelles nous classons les personnes qui partagent une caractéristique similaire (exemple : les hommes, les femmes, les jeunes…) et sur lesquelles sont portées des affirmations sur leur comportement ou leurs traits de personnalité (exemple : les femmes sont douces, empathiques… ou alors les femmes n’ont pas le sens de l’orientation…).  Les stéréotypes sont des croyances que nous avons sur les caractéristiques d’un groupe, et les préjugés concernent in fine l’opinion préconçue faite sur ce groupe à partir des stéréotypes. 

La catégorisation sociale est une simplification de la réalité qui nous permet de prédire les comportements d’un individu. En effet, notre cerveau se base sur nos expériences de vie passées pour mieux comprendre le présent. Il est donc difficile de ne pas avoir de stéréotypes sur les autres. D’ailleurs, nous avons également des stéréotypes sur notre propre groupe.  

Les stéréotypes peuvent être positifs ou négatifs. Les stéréotypes positifs sont aussi réducteurs que les négatifs. Par exemple, « les Asiatiques sont bons en informatique », « les filles sont douces », « les garçons aiment les voitures », « les filles sont douées en français et les garçons en mathématiques » etc… Même s’ils paraissent plutôt positifs, il faut se les interdire car les stéréotypes positifs tout comme les négatifs favorisent certains groupes aux dépens d’autres groupes.  

D’ailleurs, les stéréotypes entraînent notamment des conséquences qui peuvent être graves sur la personne visée par les stéréotypes ou préjugés. Par exemple la dépression, l’agoraphobie, la perte de confiance en soi, l’agressivité…  

Cela pourrait également créer ce qu’on appelle « la menace du stéréotype ». C’est un effet qui découle d’un stéréotype ou d’un préjugé. Le stéréotype peut avoir des effets sur la personne qu’il vise. Face à certaines situations un individu peut avoir la sensation d’être jugé à travers un stéréotype visant son groupe ou de craindre de confirmer ces stéréotypes. Cette crainte peut faire chuter les performances de la personne ciblée, dans un domaine où elle est impliquée (au travail par exemple). 

Les stéréotypes peuvent donc avoir de lourdes conséquences sur les personnes ou groupes ciblés. D’ailleurs, saviez-vous qu’ils pouvaient entraîner des discriminations ? 

2. La discrimination : conséquence des stéréotypes ?

 Les stéréotypes sont construits depuis notre enfance au travers de notre éducation ou encore de nos expériences. 

Il faut savoir qu’il existe plusieurs formes de stéréotypes. Notamment, le stéréotype de genre, qui est la croyance selon laquelle certaines compétences ou comportements sont spécifiques aux hommes, et d’autres aux femmes. Ces idées reçues sont pleinement ancrées dans l’inconscient collectif.  

Pour bien comprendre le mécanisme, prenons l’exemple d’un stéréotype de genre et ses conséquences sur la personne ciblée. Une croyance consiste à penser que les filles sont moins bonnes en sport que les garçons. C’est un stéréotype de genre qui pourrait entraîner des préjugés. Par exemple, on pourrait se dire que les filles ne savent pas jouer au foot, sans même connaître la personne concernée en particulier. Ce préjugé et donc cette opinion préconçue peuvent amener à de la discrimination qui consisterait par exemple à empêcher cette fille de jouer au foot avec des garçons.  

De plus, les stéréotypes de genre exercent une influence sur le choix des études de chacun et chacune. Ce qui se traduira, dans le milieu du travail, par une répartition sexuée en fonction des métiers. Par exemple, on trouvera plus de femmes dans les métiers des ressources humaines ou de communication, et plus d’hommes dans l’informatique et la finance. Il faut savoir que le stéréotype de genre peut créer des erreurs de jugement voire des discriminations entre les hommes et les femmes. 

Ainsi, que ce soit au niveau professionnel ou personnel, les stéréotypes peuvent entraîner des formes de discriminations liées à l’âge, le sexe, le statut, l’origine ethnique, l’apparence physique, l’orientation sexuelle, la nationalité, l’appartenance religieuse, la santé, le handicap… Pour en savoir plus sur les critères de discrimination, cliquez ici. 

Pourtant, ce qu’il faut bien retenir, c’est que les stéréotypes et les préjugés ne représentent pas la réalité. Il faut donc apprendre à déconstruire les stéréotypes dès le plus jeune âge pour éviter toute forme de discrimination par la suite.  

 3. Comment lutter contre les stéréotypes ?

 Il est important de lutter contre les stéréotypes, notamment dans le monde du travail, pour éviter de se priver de talents ou encore risquer une sanction légale.  

Pour lutter contre les stéréotypes au travail, plusieurs solutions existent :  

De manière personnelle, il est utile de :  

 Les stéréotypes, souvent inconscients, sont difficiles à éviter. Pourtant, ils peuvent mener vers des préjugés, eux-mêmes responsables de discriminations. C’est pourquoi, il est important de prendre du recul sur ses propres stéréotypes et analyser les situations de manière factuelle pour éviter les raccourcis. A Compétence Egale peut vous aider, notamment avec son analyseur d’offres d’emplois qui décèle le vocabulaire et les tournures de phrases associées à des discriminations. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur les stéréotypes, sachez que nous abordons ce point dans notre formation à la non-discrimination dédiée aux professionnels du recrutement. N’hésitez pas également à regarder notre motion design sur les stéréotypes. 

Testez « le Déclicheur »Un outil gratuit pour comprendre les stéréotypes pour mieux lutter contre les discriminations. Vous y trouverez des tests, des jeux,  du contenu pédagogique.

Téléchargez la version imprimable de l’article Les stéréotypes : origines et conséquences sur les discriminations

Découvrez À Compétence Égale

Depuis mars 2006, l’association À Compétence Égale accompagne les recuteur.euse.s, les managers et la fonction RH pour contribuer à lutter contre les discriminations dans le processus de recrutement et dans le déroulé de carrière.
Notre raison d’être : la diversité en entreprise ! C’est la raison pour laquelle À Compétence Égale développe des solutions pour développer la diversité dans l’emploi.

Formations

Découvrez nos différentes formations sur le recrutement sans discrimination, la diversité et l’égalité professionnelle. 15 années d’expertise au service de vos recruteurs.

Académie

A Compétence Egale possède sa propre plateforme de formation en ligne adaptée aux recruteur.euse.s, aux candidat.e.s, aux étudiant.e.s mais aussi aux journalistes.

Formations

Optimisez vos offres d’emploi et descriptifs de poste pour vous garantir un spectre de candidat-e-s large et diversifié en respectant les principes d’égalité à. l’emploi.

Qui contacter en cas de discriminations ?

Vous subissez des discriminations dans votre emploi ou durant un processus d’embauche ?
Découvrez vos recours.

numéro 1

CSE de votre entreprise

Signaler les faits aux représentants du personnel et au comité social et économique.

numéro 2

Commissariat

Vous pouvez vous adresser à un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie.

numéro 3

Prud’Hommes

Saisissez le conseil des prud’hommes pour régler tout conflit sur un cas de discrimination.

numéro 4

Défenseur des Droits

En cas de discrimination au travail ou à l’embauche, contactez le Défenseur des Droits.

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0