Programme de l’Académie A Compétence Egale (janvier-février 2022)

5 Jan, 2022

Chaque semaine, du 5 janvier au 23 février 2022, nous publions des vidéos d’expert.e.s sur des thématiques variées en lien avec les discriminations sur notre Académie A Compétence Egale, accessible en gratuitement.

Pour rappel, l’Académie A Compétence Egale est une plateforme de formation en micro-learning destinée à différents publics. Il s’agit de soutenir et accompagner les candidat.e.s à l’emploi, les professionnel.le.s du recrutement, les étudiant.e.s et les journalistes afin de faire évoluer les comportements. L’objectif est que chaque acteur confronté ou témoin d’une situation discriminatoire ait les moyens de l’identifier, l’analyser et de trouver les réponses adaptées en paroles, actes et décisions. Les différents modules de micro-learning sont adaptés à des objectifs pédagogiques spécifiques et aux publics visés et s’appuient sur des outils tels que des tutoriels, motion design, serious games, vlog, mooc ou encore des cours en ligne. Les contenus digitaux sont privilégiés pour leur facilité d’accès, y compris en situations de mobilité, et les approches ludiques et interactives qu’ils permettent. Le catalogue évolue en fonction du cadre légal, de l’avancement des connaissances sur les sujets traités et des demandes des différents publics.

Voici notre programme de capsules vidéos pour janvier et février 2022 (pour les visionner, rendez-vous sur notre Académie):

Semaine du 5 janvier :
Une approche à la fois philosophique et scientifique des #discriminations, le philosophe et auteur de nombreux ouvrages Charles Pépin ainsi que le chercheur en neurosciences Albert Moukheiber l’ont fait pour A Compétence Egale. Au programme : importance de l’humour, définition des biais cognitifs, concepts philosophiques en lien avec le respect des autres pour plus d’inclusion dans le recrutement et dans le déroulé de carrière, dans le monde du travail en général.

Semaine du 10 janvier :
Testings et discriminations à l’embauche ? Les économistes Pascale Petit et Yannick L’Horty nous disent tout à ce sujet ! Ils nous expliquent en quoi consiste la méthode du testing mais nous donnent également des informations sur les différences en termes de taux de discrimination selon le secteur d’activité. Ils évoquent aussi différentes actions possibles de la part des entreprises et des politiques publiques afin de lutter contre les discriminations, en rappelant que cela concerne toutes les entreprises, peu importe leur taille.

Ils répondent aux questions suivantes :
Pouvez-vous commencer par rappeler en quoi consiste la méthode des testings réalisés en France ?
Quelles sont les principales discriminations constatées lors des testings que vous avez réalisés ?
Avez-vous remarqué une évolution en plus de 10 ans de testings, le marché de l’emploi en France est-il moins discriminant ?
Est-ce que les différences varient selon les secteurs (taille de l’entreprise, public, privé, domaine d’activité, métiers…) ?
Quelles actions de la part des entreprises et recruteurs.euses pour lutter contre ces discriminations vous semblent les plus efficaces ?

Semaine du 17 janvier :
Nicolas Cadène, juriste et auteur de l’ouvrage 50 notions clés sur la laïcité pour les Nuls nous parle de la laïcité et de l’expression religieuse dans le monde du travail. Il nous explique les différences entre secteur public et privé concernant la laïcité et la gestion du fait religieux. Il revient également sur les idées fausses liées au fait religieux et à la laïcité dans le monde du travail.

Il répond aux questions suivantes :
De quoi parle-t-on lorsque l’on parle de laïcité, notamment dans le monde du travail ?
Qu’est-ce que le fait religieux dans le monde du travail ?
Qu’est-ce que ces notions impliquent dans le monde du travail entre le secteur public et privé ?
Qu’est-ce que cela implique concrètement pour les entreprises privées d’appliquer les principes de laïcité ?
Quelles sont les situations les plus courantes dans l’accès à l’emploi et dans l’emploi pouvant conduire à une discrimination religieuse dans le monde du travail ?
Comment l’entreprise peut agir ?
Dans quels cas l’entreprise privée a le droit de demander une limitation à la manifestation de la liberté de conviction de ses salarié.e.s ?
Avez-vous des conseils à donner aux entreprises concernant ce sujet ?

Semaine du 24 janvier :
Notre experte Fabienne Margotteau (fondatrice d’Auréane Conseil -structure de conseil en Recrutement, en Développement des ressources et des organisations-, coach, psychothérapeute, enseignante en ressources humaines et membre d’A Compétence Egale), conseille les candidat.e.s à l’emploi sur l’usage des softs skills et comment bien les mobiliser dans sa recherche d’emploi.

Elle répond aux questions suivantes :
Pour commencer, pouvez-vous nous donner la définition des soft skills ?
Qu’est-ce qu’un recruteur va principalement rechercher en termes de soft skills ?
Quel poids les soft skills peuvent avoir dans la décision d’un recrutement ?
Comment connaître ses propres soft skills ?
Comment mettre en avant ses soft skills dans un CV ?
Quels conseils donneriez-vous au candidat pour valoriser ses soft skills lors d’un pré entretien téléphonique et d’un entretien d’embauche en face à face ?
Quelles sont les techniques d’évaluation (méthode STAR, incidents critiques) utilisées par les recruteurs et comment s’y préparer ? Comment acquérir de nouvelles soft skills ?

Semaine du 31 janvier :
Les femmes et la tech, ça vous parle ? Notre experte Lorraine Lenoir nous dresse un état des lieux des pénuries des métiers du numérique et donne des conseils pour encourager les entreprises à favoriser la mixité femmes-hommes au sein de l’emploi dans le secteur de la tech. Elle nous présente également les dispositifs innovants et initiatives déjà mis en place, notamment par Social Builder, entreprise sociale qui accélère la présence des femmes dans le numérique.

Elle répond aux questions suivantes :
Pouvez-vous nous dresser un état des lieux des pénuries des métiers du numérique ?
Quels sont les arguments pour encourager les entreprises à favoriser la mixité femmes-hommes au sein des métiers du numérique ? Quels principaux conseils pouvez-vous donner aux entreprises du numérique pour favoriser la mixité au sein de leurs salarié.e.s tout en s’assurant du principe d’égalité ?
Pouvez-vous nous parler des dispositifs innovants existants comme l’approche “nudge” et la “edtech” que vous utilisez ?
Pouvez-vous nous donner des exemples d’initiatives positives mises en place dans les métiers du numérique permettant l’inclusion des femmes ?
Quelles sont les prochaines améliorations à mettre en place en France dans les pratiques de recrutement et managériales pour améliorer la place des femmes dans les métiers du numérique ?

Semaine du 7 février :
Est-ce que vous savez faire la différence entre préjugé et stéréotype ? Les chercheurs en psychologie Laurène Houtin et Alexis Akinyemi vous aident à y voir plus clair et nous parlent de comment préjugés et stéréotypes se matérialisent en entreprise.

Ils répondent aux questions suivantes :
Pouvez-vous nous dire quelles sont les différences entre préjugés et stéréotypes ?
Comment les stéréotypes se matérialisent dans le monde de l’entreprise ?
Est-ce que certaines situations favorisent l’apparition de ces stéréotypes ?
Comment faire pour se concentrer sur les compétences du candidat.e. à recruter et ne pas se laisser guider par ses stéréotypes lors du processus de recrutement mais aussi lors de la mobilité en interne ?
Quelles autres solutions se proposent aux entreprises en France pour réguler ces stéréotypes ?

Semaine du 14 février :
Notre expert Dominique Duquesnoy, directeur général de PerformanSe (spécialiste des soft skills, PerformanSe conçoit des tests d’évaluation pour vous permettre de recruter le bon candidat et de faciliter la gestion de carrière de vos ressources humaines) vous révèle tout sur la bonne utilisation des soft skills en entreprise.

Il répond aux questions suivantes :
Pouvez-vous définir ce qu’est la compétence et ce qu’elle englobe ?
Il y a-t-il une évolution de l’usage des soft skills en entreprise ? Sont-elles de plus en plus recherchées ?
Quelles sont les étapes à mettre en place lors d’un recrutement et lors d’un déroulé de carrière afin de savoir quels sont les bonnes soft skills attendues pour un poste pour éviter tout risque de discrimination ?
En quoi l’environnement dans lequel évolue le.la salarié.e peut-il avoir un impact sur ses compétences (notamment ses soft skills) ? Comment faire évoluer les pratiques managériales concernant la connaissance, la maîtrise et le bon usage des soft skills ?
Quelles sont les avantages de s’appuyer sur des méthodes structurantes pour évaluer les candidat.e.s et les salarié.e.s ?
Quelles formations peuvent proposer les entreprises à leurs salarié.e.s pour faire évoluer leur soft skills et ainsi augmenter leurs compétences durant leur déroulé de carrière/mobilité, que ce soit pour du travail en équipe et individuel ?

Semaine du 21 février :
Age, discriminations et emploi, les essentiels pour faire bouger les lignes grâce à notre experte Marie Mercat-Bruns, maître de conférences en droit privé à Sciences Po.

Elle répond aux questions suivantes :
Quelles sont les principales évolutions du droit du travail en matière de discrimination liées à l’âge durant ces 20 dernières années en France ?
Selon vous, quels sont les principes fondamentaux que les entreprises et recruteurs doivent connaître en matière de droit du travail concernant les discriminations liées à l’âge ?
Que doivent savoir les recruteurs.euses notamment concernant les seuils d’âge mais aussi les politiques de retour à l’emploi pour les seniors ainsi que les politiques de premier emploi pour les jeunes ?
Quels sont les autres principes/réflexes/moyens d’action juridiques concernant l’âge (en ce qui concerne le recrutement et la gestion de carrière) auxquels les entreprises doivent être attentives pour ne pas discriminer les candidat.e.s à l’emploi et salarié.e.s ?

 

Auteure de l’article : Charlotte Corchete

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0