Handicap

Handicaps et emploi

Pour développer sa réflexion, l’IGAS s’est appuyée sur un riche ensemble de matériaux au fort contenu humain : plus de 2 200 entretiens, témoignages et histoires de vies, recueillis dans 36 départements dans le cadre de 15 missions en rapport avec le sujet du handicap et de l’emploi menées au cours des sept dernières années. Elle s’est également penchée sur les modèles développés à l’étranger pour favoriser une approche ouverte et de long terme. Sur cette base, le rapport présente trois scénarios possibles d’évolution du modèle français pour mieux prendre en compte le handicap dans l’emploi.

« Sécuriser les parcours, cultiver les compétences »

La mission s’est concentrée sur les parcours et les besoins exprimés par des personnes handicapées et des proches aidants (qui peuvent être exemplaires). Le rapport se décline en un « Tome 1 », dédié à la situation des personnes handicapées dans l’emploi et en un « Tome 2 », consacré à la conciliation rôle d’aidant/vie professionnelle. Il fait une large part aux témoignages concrets des difficultés rencontrées par les personnes. La mission plaide pour une meilleure reconnaissance des droits à l’autodétermination, un meilleur accompagnement des personnes handicapées, malades ou en déficit d’autonomie et de leurs proches aidants. Elle souligne à travers de nombreuses expériences positives le rôle clé du tiers secteur associatif : source de créativité et d’innovation, il est- aux côtés des pouvoirs publics et des employeurs- la pierre angulaire d’un accompagnement efficace et respectueux des personnes, garants de leurs droits.

Emploi des personnes en situation de handicap et aménagement raisonnable

Dans un contexte d’emploi globalement dégradé, la situation des personnes en situation de handicap s’avère particulièrement préoccupante : taux de chômage deux fois supérieur à celui de l’ensemble de la population, durée de chômage plus longue, taux de retour à l’emploi plus faible, … Parallèlement, les réclamations adressées au Défenseur des droits révèlent que l’emploi constitue le premier domaine dans lequel s’exercent les discriminations fondées sur le handicap.
Dans un contexte d’emploi globalement dégradé, la situation des personnes en situation de handicap s’avère particulièrement préoccupante : taux de chômage deux fois supérieur à celui de l’ensemble de la population, durée de chômage plus longue, taux de retour à l’emploi plus faible, … Parallèlement, les réclamations adressées au Défenseur des droits révèlent que l’emploi constitue le premier domaine dans lequel s’exercent les discriminations fondées sur le handicap.

Les stéréotypes sur les personnes handicapées

Depuis 1987, la loi impose aux entreprises de plus de 20 salariés un quota de 6% de salariés handicapés. Plus de vingt ans après, les résultats escomptés ne sont toujours pas à la hauteur : même si le taux d’emploi des personnes handicapées progresse, les entreprises, dans leur majorité, restent encore loin des 6 % fixés par la loi. Le taux de chômage des personnes handicapées culmine toujours, à plus du double de la moyenne nationale. Et pourtant ! Les entreprises ne lésinent pas sur les moyens.

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0