Âge

Mission sur le maintien en emploi des seniors : Favoriser l’emploi des travailleurs expérimentés

Le rapport propose 4 objectifs liés à la formation : opérationnaliser les démarches de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences en modulant les obligations et objectifs selon la taille des entreprises ; renforcer les outils et pratiques de développement des compétences à l’abord de la seconde partie de carrière ; former autrement en s’appuyant sur les savoirs issus de l’expérience et en les valorisant davantage ; ré-équilibrer l’effort de formation continue pour soutenir les transitions vers des « secondes carrières ».

Saisir la diversité de la jeunesse à travers ses rapports au travail

La posture de la « Génération Y » face au travail inquiète : elle se désintéresserait du travail, serait peu compétitrice, peu fidèle à l’entreprise, etc. Les sciences sociales ont déconstruit ces préjugés en montrant que les différentes générations ont des façons similaires de se représenter le travail, les études sur la question consistant principalement à comparer les attitudes des jeunes et des plus âgés. Cette recherche adopte une autre approche en s’intéressant plutôt aux différences de représentations du travail qui traversent la jeunesse. Pour ce faire, elle s’appuie sur l’enquête statistique Génération 2013 du CEREQ qui interroge des jeunes trois ans après la fin de leur formation initiale.

Les seniors, l’emploi et la retraite

Les règles du système de retraite ont un impact fort sur l’activité des seniors, mais l’effet sur le maintien ou le retour dans l’emploi est loin d’être mécanique. Prolonger les carrières suppose aussi d’agir de manière préventive sur la qualité de vie au travail pour permettre à chacun de choisir réellement le moment de son départ.

L’insertion professionnelle des jeunes

C’était une des onze mesures pour la jeunesse promises par le gouvernement au printemps 2016. La concertation en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes, lancée en septembre dernier, s’est conclue mardi 24 janvier 2017 par la remise d’un rapport de diagnostic à la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.C’était une des onze mesures pour la jeunesse promises par le gouvernement au printemps 2016. La concertation en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes, lancée en septembre dernier, s’est conclue mardi 24 janvier 2017 par la remise d’un rapport de diagnostic à la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0