Documentation utile

16ebaromètre sur les discriminations dans l’emploi : “concilier maladies chroniques et travail : un enjeu d’égalité”

Cette enquête, réalisée chaque année par le Défenseur des droits en partenariat avecl’Organisation internationale du travail (OIT),dresse un panorama des discriminations dans l’emploi, privé et public, en interrogeant un échantillon représentatif de la population active. Chacun des baromètres est également l’occasion de s’interroger davantage sur certains critères de discrimination particuliers ou une catégorie de la population et de mettre en lumière leurs spécificités, par comparaison avec l’ensemble de la population active. Cette 16e édition du baromètre est consacrée au critère de l’état de santé, et plus précisément aux discriminations concernant les personnes atteintes de maladie chronique.
ou une catégorie de la population et de mettre
en lumière leurs spécificités, par comparaison
avec l’ensemble de la population active. Cette
16e
édition du baromètre est consacrée au
critère de l’état de santé, et plus précisément
aux discriminations concernant les personnes
atteintes de maladie chronique.

Étude sur l’impact des systèmes d’intelligence artificielle, leur potentiel de promotion de l’égalité, y comprit l’égalité de genre, et les risques qu’ils peuvent entrainer en matière de non-discrimination

Alors que le déploiement des systèmes algorithmiques et des applications d’intelligence artificielle (IA) ne cesse de prendre de l’ampleur et de l’importance, la discrimination algorithmique est un sujet de préoccupation croissante pour les citoyens et les citoyennes.

Pour une communication publique sans stéréotypes de sexe

La circulaire du 11 mars 1986 relative à la féminisation des noms de métiers, fonctions, grades et titres vient entériner le travail de la commission determinologie afférente, créée par la Ministre Yvette ROUDY et présidée parla journaliste Benoite GROULT.La loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes du 4 Août 2014, consacre en son article 1, « une approche intégrée de l’égalité » dans tous les domaines. La communication institutionnelle relève donc de cette approche.

Quelles caractéristiques des offres d’emploi et des métiers réduisent la discrimination à l’embauche selon l’origine ?

De nombreux testings ont mis en évidence des comportements discriminatoires selon l’origine géographique descandidat·es lors de l’embauche ; en France, ils attestent que de tels comportements sont particulièrement marquéslorsque les candidatures sont d’origine supposée maghrébine. Cependant, l’ampleur des écarts de traitement entrecandidat·es pourrait varier selon les caractéristiques des métiers (conditions de travail, tension, etc.) et du poste àpourvoir (type et durée de contrat, expérience et diplôme demandés, niveau de salaire offert, etc.).

Les discriminations sur le marché du travail
subies par les personnes d’origine maghrébine

Les discriminations sur le marché du travail sont approchées ici selon trois dimensions,
que ce soit le comportement des recruteurs vis‑à‑vis des candidats, le risque de chômage
de groupes d’actifs sur le marché du travail ou le ressenti de ces actifs sur leur situation.
Ces trois mesures permettent de conclure que les personnes originaires du Maghreb,
immigrées elles‑mêmes ou descendantes d’immigrés, diplômées de CAP à bac+5 ayant
réalisé leurs études et travaillé en France, subissent en 2019‑2020 de fortes discriminations.

Inégalité des chances : ce qui compte le plus

L’idée que l’inégalité des chances est particulièrement marquée dans notre pays est largement
partagée. Afin de lutter contre ces disparités, il est nécessaire d’établir des constats clairs sur les
caractéristiques qui influencent (ou non) les trajectoires des individus.

Panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0